Accro du vin

Nos dégustations de septembre 2015

Jaja de Jau – Syrah et  Roast beef
Jaja de Jau Syrah 2013

Ce soir, un dimanche pluvieux de septembre, nous avons un repas qui se veut réconfortant. Nous avons un roastbeef  qui a été saisie dans la poêle avec  du beurre, avec des pommes de terre et des fèves vertes. La cuisson a donnée, ce qui était désiré, une pièce de viande saignante.

Maintenant le vin choisit est vin rouge de France. Ce n’est pas la première fois que nous tentons de faire un accord mets vin avec le Jaja de Jau – Syrah, mais cette fois c’est unanime, nous avons trouvé avec quoi le servir et épater la galerie.

Le nom est inhabituel et après recherche, il s’avère qu’il soit issu de l’argot. Jaja signifie vin de plaisir, vin de soif, celui que l’on boit sans se soucier de sa provenance, au comptoir ou à table. Tandis que Jau se réfère au Château de Jau, ce dernier se situe dans le Roussillon, dans le sud de la France, près de la frontière espagnole et du côté de la mer Méditerranée. Bon maintenant le vin.

D’abord au regard il exhibe une robe rouge violacé assez foncé. Au nez, on perçoit des touches de fruits rouge et d’épices. En bouche un goût discret de cerise, de framboise et d’épices. Tanins discrets et finale intéressante.

La révélation arrive quand vous venez de savourez une tranche de bœuf saignante à point et que vous prenez un gorgé de vin… ça fond dans le bouche… délicieux, sublime. Nous déconseillons les sauces au poivre qui bien que délicieuses ne vont pas avec la viande saignante… gardez cela pour les rôtis trop cuit et changer de vin… entretemps voici la rentré, profitons du beaux temps qui nous reste.
Jaja de Jau 2013
France
Pays d'Oc
Vin rouge
Syrah
Alcool : 13%

Saumon fumé – Oyster Bay 2012

Nous avons décidé par cette chaude soirée de septembre, de manger léger. Nous allons prendre soin de notre tour de taille en mangeant une salade de roquette, accompagnée de tranches de saumon fumé, de tomate cerise, de câpres, jus de citron et garnies d’un nuage de fromage parmesan fraichement râpé.

Côté calorie c’est plus léger que de la lasagne, mais par contre ce n’est pas fade, mais vraiment pas du tout d’abord la roquette a un goût assez particulier qui est assez piquant. L’élément qui se détache est évidemment le saumon fumé, ceci est dû au processus du fumage cela lui apporte une intensité qui variera selon le producteur, cela peut être subtil, mais parfois c’est très marqué. Celui que nous avons trouvé est du type subtil, en bouche le goût est plutôt gras et légèrement amer.

Le vin pour accompagner ce saumon sera un sauvignon, car nous aurons besoin d’un vin blanc frais, pourvu d'une structure légère et d'un fort bouquet aromatique. Notre choix provient de la Nouvelle Zélande, c’est le Oyster Bay.

À l’œil on perçoit une robe jaune vert de faible intensité. Le nez révèle de pomme verte et de poire. En bouche l’aspect fruité s’avère puissant et cela se termine dans une finale persistante.
Nouvelle-Zélande
South Island
Marlborough
Sauvignon blanc
Alcool 12%
À boire ou à garder 3 ans suivant le millésime

Lasagne sauce à la viande – Chianti Ruffino 2012
Chianti Ruffino

Ce soir nous débutons notre transition vers les températures automnale avec une lasagne gratinée au four. Donc, quel vin boire avec une lasagne sauce à la viande. Parfois la réponse peut être simple… un Chianti Rufino, par exemple. Ce vin est très populaire c’est les néophytes et c’est souvent un choix automatique quand vient le temps de choisir une bonne bouteille de vin rouge pour accompagner des mets italiens.

Étant donné que l’objectif des dégustations d’Accro du vin est de trouver le vin idéal pour un met donné, nous avons suivit notre marche à suivre. Bon le vin exhibe une robe rubis, le nez nous donne un arôme de petits fruits rouges. En bouche, il est agréable avec ses tannins soyeux.

Maintenant pour ce qui est de l’accord mets et vin… oui, ça marche et c’est même un très bon choix. Dans le futur nous continuerons de goûter à d’autres vins italiens pour accompagner les pâtes, car dans la vie… la variété est importante
Ruffino 2012
Vin rouge
Toscane
Chianti
13% alcool
À boire ou à garder 4 ans suivant le millésime.

Salade riz saumon - Luigi Leonardo Nero
Luigi Leonardo - nero d'avola merlot

Ce soir comme entré nous avons préparé un riz (basmati), avec du saumon émietté, le tout couvert de sauce Tamari. Plat inhabituel donc quel vin servir.

Pour aller avec le gout distinct du saumon et salée de la sauce Tamari, nous avons trouvé un vin de Sicile, le Luigi Leonardo Nero – D’avola Merlot 2014. C’est effectivement un vin d’assemblage composé de 70% de Nero d'Avola et de 30% de Merlot, il offre la riche flaveur du Nero d'Avola et la douceur du Merlot.

Nous étions prudents au départ, car les vins du sud de l’Italie  n’ont pas bonne réputation. Ceci est dû en partie au fait que le climat chaud et des méthodes de Vinification dépassées ont produit des vins de pauvre qualité durant plusieurs décennies. De récentes améliorations ont permis de produire des vins riches en saveur, surtout en utilisant des cépages tels, l’Aglianicoet le Primitivo… mais revenons à notre vin de ce soir.

D’emblée il est agréable au goût et c’est un excellent vin sous la barre des $17. Oui nous en sommes rendus là car sous la barre des $15… ça commence à être la terre de Caen. 
Luigi Leonardo Nero
Nero d'Avola70%
Merlot 30%
Italie
Sicile
Alcool 13%

Poulet prosciutto et bacon - Campolieti Valpolicella Ripasso 2012
Valpolicella Ripasso

Ce soir,septembre 2015,  le mets principal est une poitrine de poulet, fendu et garni de beurre d’ail et de prosciutto, enveloppée de Bacon… cuit sur le BBQ, il va sans dire. Le vin qui accompagna le souper fut un Campolieti Ripasso 2012.

Ici le truc était de trouver l’équilibre avec l’élément qui allait dominer, au niveau des saveurs. Le prosciutto s’est avéré l’ingrédient qu’il fallait accorder, dans ce cas si le vin qui a su nous ravir fut un Valpolicella Ripasso, le Campolieti Ripasso 2012. Ce vin à la robe rubis, révèle au nez des accents de cerise, de vanille et des arômes d'épices. Mais en bouche il surprend par son goût qui se démarque, un goût qui va de pair avec le prosciutto et les reste du repas
Campolieti Valpolicella Ripasso 2012
Italie
Vénétie
Valpolicella Ripasso
Classico superiore
Alcool : 13.5 %

Trucs et astuces

#26

L’Art de la dégustation.
"Déguster, c’est goûter avec attention un produit dont on veut apprécier la qualité; c’est  le soumettre à nos sens en particulier à ceux du goût et de l’odorat. C’est essayer de le connaitre en recherchant ses différents défauts et ses différentes qualités et en les exprimant. C’est étudier, analyser, décrire, définir, juger, classer"
M. Ribéreau-Gayon et Émile Peynaud

 

 

 

Bouteilles couchées